Quelques mots sur l’entretien du bac

La bonne santé d’un aquarium récifal essentiellement orienté vers la maintenance de SPS implique un certain nombre d’activités et de supplémentations.
Alors depuis un an, quelles sont mes activités et contrôles quotidiens, hebdomadaires ou mensuels?
Première chose: le coup d’oeil tous les jours, observer les animaux, poissons, coraux et autres invertébrés. Il est rare qu’un animal aille mal du jour au lendemain, c’est pourquoi une observation minutieuse quotidienne de chaque espèce permet de déceler des problèmes avant qu’ils ne deviennent graves. Déplacer un corail trop exposé à la lumière ou au courant peut s’avérer judicieux dans certains cas, par exemple. De même pour un poisson, s’il est stressé par ses congénères, je peux lui proposer un bac moins peuplé (celui de mon bureau), comme ce fut le cas récemment avec mon Salarias fasciatus.
Le controle de la température fait partie des contrôles quotidiens, même si le bac est protégé par un refroidisseur. Je maintiens le bac entre 25°C l’hiver et 26° l’été.
Environ 2 fois par semaine je vide le bol de mon écumeur et nettoie la colonne d’assechement de l’écume. Cela permet à l’écume de monter toujours très facilement. Je remplace aussi ce jour là, le perlon que j’ai à l’arrivée d’eau des bacs.
Une fois par semaine je nettoie les vitres de l’aquarium, pour l’instant, je n’ai pas besoin de le faire plus souvent. J’ai très peu d’algues sur les vitres. C’est certainement grâce à l’utilisation d’un résine anti-silicates (changée tous les 2 mois) en sortie de mon osmoseur.
Une fois par mois, je change environ 250 litres d’eau. J’utilise du sel non enrichi, du Instant Ocean pour être précis. Je maintiens la salinité à 35g par litre (grosso modo j’utilise un seau de 25kg chaque trimestre). Je profite de ce changement d’eau, que j’effectue en syphonnant ma décante, pour la nettoyer de tous les sédiments qui s’y déposent… et il y en a un bon paquet tous les mois!
Je nettoie à ce moment également les nombreuses pompes qui s’y trouvent: remontée du bac du salon, remontée du bac du bureau, pompe d’alimentation du groupe froid et pompe de l’écumeur.
Enfin tous les 3 mois je nettoie les pompes de brassage au vinaigre blanc, histoire qu’il n’y ait pas trop de perte de flux. En effet de petits vers calcaires on tendance à s’incruster dans ces pompes et à colmater les arrivées d’eau.
Pour terminer ce tour d’horizon des activités plus ou moins planifiées, je change aussi tous les ans toutes les ampoules HQI et les tubes T5.

1,332 total views, 1 views today